Medidata Logo Medidata Logo
Medidata Logo

19.01.2021

La transformation numérique dans le domaine de la santé publique: l’acteur clé du médecin de famille.

Le «Baromètre de la cybersanté 2020» analyse non seulement l’attitude des professionnels de la santé, mais prend également le pouls de la population avec 1200 interviews. Les résultats ont de quoi réjouir les médecins traitants: ils occupent la première place incontestée auprès des patients lorsqu’il s’agit de numérisation du système de la santé publique.

La numérisation du domaine de la santé publique est inéluctable, mais comment faire pour convaincre la population? Les études actuelles illustrent toute la complexité de cette question. Dans cet article, nous analysons les résultats du «Baromètre de la cybersanté 2020: rapport sur le sondage effectué auprès de la population». 

La numérisation du domaine de la santé publique n’a atteint que la moitié de la population

Les montres connectées, bracelets de fitness et smartphones offrent une quantité impressionnante de fonctions dédiées à la santé. Les applications les plus appréciées sont celles destinées au fitness et aux activités physiques: les Suissesses et les Suisses utilisent leur montre connectée pour mesurer leurs pulsations, compter leurs pas et calculer le nombre de calories brûlées au centre de fitness.

Ainsi, une bonne moitié des personnes interrogées dans le cadre de l’étude «Baromètre de la cybersanté 2020» indique utiliser de telles applications. 

Mais la majorité du reste des applications à orientation médicale n’est connue que d’une minorité: la plupart des Suisses n’ont ainsi jamais entendu parler d’applications pour mesurer les fonctions vitales ou identifier des maladies ou allergies, tout comme le format numérique des directives anticipées ou des cartes de donneurs d’organes. Même le dossier électronique du patient (DEP), si souvent thématisé dans les médias, n’est connu que d’environ 40% de la population. 

Privacy first – on ne donne pas si facilement accès à ses données

Moins de la moitié de la population est d’accord sans réserve pour que les professionnels de la santé échangent les données des patients entre eux. Il existe ici encore un besoin d’information, même chez les plus jeunes. Bien qu’ils aient grandi au sein de l’univers numérique et trouvent normal d’échanger des données, ils souhaitent néanmoins garder le contrôle et exigent des règles claires.

Le médecin traitant jouit de la plus grande confiance

Quelles données les patients sont-ils prêts à partager et avec qui? La réponse à cette question est pour le moins intéressante. On constate ici une hiérarchie claire (classée par fréquence de consentement):

Médecin traitant (liste de médicaments et diagnostics) Autres médecins traitants Pharmaciens (liste de médicaments) Autres professionnels de la santé: carnet de vaccination Autres professionnels de la santé: données relatives à la médication et diagnostics Scientifiques 

La question «Où préféreriez-vous ouvrir un dossier de patient électronique?» aboutit au même schéma. Le médecin traitant occupe de loin la première place (71%), suivi de l’hôpital (15%). 

Pourquoi même le plus jeune groupe du «millénium» fait-il avant tout confiance au médecin traitant en matière de numérisation du système de la santé publique? L’utilisation des médias constitue l’une des raisons: Les 18- 39 ans utilisent surtout Internet (65%), mais seulement rarement les journaux quotidiens (36%), en tant que source d’information pour les thèmes de la santé. Et ils savent à quel point les informations sur Internet sont peu fiables. Raison pour laquelle ils s’orientent vers les autorités reconnues et connues personnellement. Le médecin traitant!

La numérisation est une question de survie pour les médecins traitants

Les patients attendent de leur médecin de famille qu’il garde la cadence avec la numérisation. Pour eux, la possibilité de faire une demande d’ordonnance sur Internet (74%) ou de convenir en ligne d’un rendez-vous chez le médecin (63%) est «très importante» ou «plutôt importante» et constitue un critère déterminant dans le choix du médecin. La communication par e-mail, SMS ou WhatsApp est également un besoin pour la majorité d’entre eux (55%).

MediData est parée pour la numérisation des cabinets médicaux

Accompagnez-nous et passez dès maintenant au nouveau réseau MediData. L’ancien MediPort sera supprimé fin octobre 2021. Vous trouverez ici de plus amples informations sur ce changement.

Interview de Marco Engeler (TMR)

13.11.2020 – «Nous avons implémenté tôt l’interface avec le réseau MediData afin de disposer de suffisamment de temps pour la migration des clients existants. Étant donné que TMR AG participe à de très nombreux projets de numérisation, plus la mise en œuvre est effectuée tôt, plus la marge de manœuvre opérationnelle est élevée». Dr Marco Engeler, CEO TMR AG – Triangle Micro Research

En savoir plus

Interview mit Senthuran Kandasamy, ehemaliger IT-Techniker und heutiger Key Account...

26.10.2020 –

En savoir plus

MediData Box: petite, mais performante!

06.10.2020 – Petite, on la remarque à peine, sauf lorsque ses voyants clignotent. C’est la MediData Box. De quoi s’agit-il? À quoi sert-elle? Cet article vous l’explique, ainsi que son fonctionnement. Sachez seulement que la MediData Box, aussi discrète soit-elle, effectue un travail de titan.

En savoir plus

Détails techniques sur la MediData Box

06.10.2020 – Tout le monde en a entendu parler, mais personne ne la connaît vraiment: la MediData Box est une «boîte noire» pour de nombreux utilisateurs. Ce qui n’est pas une mauvaise chose, puisque cet appareil a pour vocation de vous soulager des tracasseries techniques. Si vous souhaitez toutefois en savoir plus sur la MediData Box, cet article vous livrera quelques informations techniques.

En savoir plus

La cybersécurité redéfinie

28.08.2020 – La sécurité sur Internet est de plus en plus complexe – notamment dans le secteur de la santé. Notre réponse à ce défi: appliquer la stratégie de défense dynamique. Qu’est-ce que c’est? Toutes les infos dans cet article.

En savoir plus

Un petit pas pour les cabinets, un pas de géant pour MediData

21.07.2020 – Après plus de 15 ans, la plateforme MediData est restructurée et développée en profondeur. Il s’agit d’élargir les possibilités de communication, d’augmenter les capacités et de renforcer la cybersécurité. Cela comprend le passage de l’ancien MediPort au nouveau réseau MediData pour l’ensemble des participants (cabinets médicaux, laboratoires, hôpitaux, etc.). Cet article explique ce que cela signifie pour votre cabinet.

En savoir plus

De MediPort au réseau MediData

20.07.2020 – MediPort libère la place pour une nouvelle plateforme d’échanges de données, plus moderne, à la hauteur des défis à venir.

En savoir plus

Bon à savoir sur le réseau MediData

20.07.2020 – En savoir plus sur le cryptage des données, la MediData Box, les données non structurées, les produits complémentaires et d'autres sujets.

En savoir plus

Comment passer de MediPort au réseau MediData

20.07.2020 – Le passage de l’ancien MediPort au nouveau réseau MediData constitue un pas important vers l’avenir. Pour vous comme pour nous. Il est donc important de comprendre comment fonctionne ce passage. Découvrez dans cet article comment se passe la migration.

En savoir plus

Différence entre MediPort et le réseau MediData du point de vue des utilisateurs

20.07.2020 – Lorsque vous passez de MediPort au réseau MediData, vous remarquerez dans un premier temps deux nouveautés: La MediData Box, qui relie à présent le logiciel de votre cabinet au réseau MediData – et le portail clients, qui vous permet d’accéder en ligne à votre compte MediData.

En savoir plus

MediData est prête pour la facture QR

30.06.2020 – À partir du 30 juin 2020, les émetteurs de factures pourront utiliser la facture QR au lieu des bulletins de versement jusqu’alors actuels. Le Swiss QR Code est imprimé sur les nouvelles factures. MediData est également prête pour le lancement: dès maintenant, les décomptes de prestations avec la nouvelle facture QR peuvent être transmis et imprimés via MediData.

En savoir plus