Medidata Logo Medidata Logo
Medidata Logo

Dr Christoph Gelshorn, spécialiste en médecine générale, Gordola

Le retour à une meilleure solution

Le médecin généraliste allemand Dr Christoph Gelshorn aspire à la sérénité italienne, associée à la rigueur suisse: dans son cabinet de la petite commune tessinoise de Gordola, il a définitivement opté pour la comptabilité numérique de MediData, parce qu'elle correspond justement à cet idéal.

Dr. med. Christoph Gelshorn in seiner Praxis.

En théorie, Christoph Gelshorn pourrait aujourd'hui exercer aux Pays-Bas. Ou encore en France. Souhaitant faire des études de médecine, il a dû laisser le hasard décider pour lui. Le numerus clausus l'empêcha d'étudier à Dortmund, sa ville natale. Il finit par effectuer son cycle préclinique en Italie, à L'Aquila, puis le cycle clinique à Kiel, où il passa l'examen d'État allemand en 1989, avant de poursuivre par une spécialisation dans le canton du Tessin et passer l'examen fédéral en 1995 à Zurich. Après tant d'étapes, le jeune médecin généraliste avait acquis une certitude: il voulait rester au Tessin. «Cette région allie la philosophie de vie détendue des Italiens au travail discipliné des Suisses, cela me correspond parfaitement», explique Christoph Gelshorn.

Passage à la concurrence

Aujourd'hui encore, ce médecin de 55 ans fait tout autant preuve de discipline que de sérénité: en 1996, il reprit la fonction de médecin de la vallée du Val Verzasca et ouvrit un cabinet de médecin généraliste à Lavertezzo. En 2004, il ouvrit en plus un cabinet avec une collègue à Gordola. Le travail de médecin de la vallée peut être stressant lors d'accidents de montagne, tandis qu'au cabinet moderne de Gordola, l'ambiance quotidienne de médecin généraliste est plutôt «tranquille». Ici, deux assistantes médicales s'occupent de l'administration du cabinet de Christoph Gelshorn et Sandrine Lodetti, spécialiste en médecine interne. L'équipement de base du cabinet se compose d'un système de radiographie numérique, d'un laboratoire et d'un échographe.

Dès le premier jour d'ouverture de son cabinet personnel, en 1996, Christoph Gelshorn confia sa comptabilité à un service externe – «par souci d'efficacité et parce que je veux m'occuper de mes patients et pas de leurs factures», explique-t-il. Il choisit MediData comme partenaire, fondé deux ans plus tôt et confronté à l'une ou l'autre "maladie enfantine". Christoph Gelshorn demeura fidèle à MediData durant neuf ans, avant de lui préférer sa concurrente en 2005, quoique nettement plus chère. En contrepartie, celle-ci se chargeait également de la comptabilité.

Parfaitement heureux depuis sa réorientation

«Cependant, MediData ne cessa de s'améliorer», déclare Christoph Gelshorn, «elle développa son offre et ses services de manière continue et fiable et proposa rapidement le mode de décompte en Tiers payant. J'ai donc décidé de revenir à MediData et j'ai trouvé une autre solution pour la comptabilité.» C'était en 2009. Depuis, Christoph Gelshorn est entièrement satisfait de MediData. «Grâce au décompte de prestations, je n'ai pratiquement plus aucune réclamation ni difficulté technique, je garde toujours une parfaite vue d'ensemble, je confie l'envoi des copies de factures aux patients au centre d'impression de MediData, la hotline est disponible à tout moment et je me sens en de bonnes mains avec les collaborateurs de MediData.» C'est «tütt' a post», comme on dit au Tessin, tout est parfait: avec l'aide de MediData, Christoph Gelshorn bénéficie d'une efficacité maximale en matière de comptabilité et de plus de temps pour s'adonner à sa vocation, avec toute la rigueur suisse à laquelle il aspire.